LE PROJET

“Le temps est glacial, il neige. Des sons sourds résonnent. Une agitation règne dans la vallée. On se rapproche. Des êtres défilent les uns après les autres. Il semble s’agir d’une procession. Les griffes, les yeux jaunes perçants, les dents acérées se suivent mais ne renseignent pas sur la nature des silhouettes. Des cris résonnent.”

LE FILM

    Echilibru nous emmène au coeur des Carpates roumaines. Là un cortège avance, mi-homme mi-ours, au rythme des tambours sur les traces de leur tradition. L’environnement sauvage prospère suivant l’équilibre du cycle naturel ainsi que les territoires humains grandissant. C’est une histoire en perpétuel recommencement qui se déroule ici, où l’action de chaque être vivant influe sur l’équilibre fragile de ce cycle.

 

Nous vous proposons de partir à la rencontre de l’un des derniers espaces en Europe où les Hommes et les grands prédateurs partagent un territoire commun : les Carpates roumaines.

Aujourd’hui une question se pose à nous, comment les activités humaines peuvent elles s’harmoniser avec la vie sauvage ? Il n’est pas question d’en dessiner un portrait linéaire mais bien d’en montrer les imbrications, les interstices mais aussi les limites.

Ours, loups, lynx et humains font partie d’un cycle naturel qui est mis en péril par le déboisement des forêts et l'expansion des villes. Les hommes et les animaux doivent faire face à de nouvelles problématiques. Ce film propose un regard et une réflexion sur cette cohabitation fragile faisant écho à des questions similaires que nous pouvons rencontrer en France.

UNE DÉMARCHE SINGULIÈRE

     Au commencement de ce projet, 12 jeunes réalisateurs fraichements sortis de l’IFFCAM, une école de cinéma animalier située à Coutières dans les Deux-Sèvres. Animé par un vif intérêt pour la vie sauvage et forts de nos convictions environnementales, nous avons réunis nos savoirs et nos compétences pour faire naître ce film.

 

Ce projet est autofinancé et nous sommes présents sur toutes les étapes de la réalisation. De l’écriture du scénario à sa diffusion, chacun participe à la construction du film et devient un acteur de ce rouage. Il s’inscrit pour nous dans la volonté d’en faire une réalisation personnelle, engagée et professionnelle.

© 2017 Association des amis de l'IFFCAM

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White Vimeo Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now